Analyse et mesure de la qualité du réseau électrique

mesure de la qualité du réseau électrique

Exigences d’économie d’énergie, nous devons veiller à ce que votre habitation puisse être intégrée dans la catégorie « basse consommation ». Outre le Diagnostic de Performance Énergétique, l’analyse et la mesure de la qualité du réseau électrique devient une option incontournable. Il s’agit d’un ensemble d’opérations réservées à un entrepreneur électricien en possession de matériels adéquats. En d’autres termes, ce genre d’analyse mélange techniques et appareils performants est l’apanage des professionnels du secteur. Il est impossible qu’une personne non qualifiée puisse s’adonner à cette pratique.

Les enjeux d’une analyse de la qualité du réseau

Pour que l’économie d’énergie devienne effective, vous devez observer plusieurs actions, dont l’analyse de la qualité de votre réseau. Malheureusement, la mesure des paramètres de tension et le diagnostic complet d’une installation électrique ne sont pas l’affaire de tous. Ce genre de prestation doit en effet revenir à un professionnel comme l’entreprise électrique MJL. L’analyse en question comprend plusieurs volets : collecte d’informations, évaluation de la compensation énergétique et remise de dossier final. Avant de procéder à quoi que ce soit, le prestataire doit vérifier si les conditions préalables autorisent l’analyse des réseaux électriques. L’une d’entre elles concerne l’opérationnalité de l’installation électrique au sein de laquelle l’appareil de mesure tension/courant sera envoyé. Quant aux services composant cette analyse, ils consistent en un enregistrement des phénomènes électriques de l’installation à étudier. Sachant que cette dernière peut être un simple réseau secondaire ou un transfo de mesure. Au cours de ce diagnostic, les données relatives aux tensions/courants, à la puissance apparente/active/réactive, aux déphasages… sont de grandes importances. Généralement, toutes ces actions devront se solder par la remise d’un document où un bilan global est inclus. Les descriptions évoquées ci-haut mettent en exergue quelques éléments clés de l’analyse d’onde de système électrique. Apparemment, aucune mesure ni analyse ne pourra se faire en l’absence d’outils adéquats.

Avec quel(s) outil(s) ?

Seuls les appareils spécialisés dans l’évaluation de la qualité d’un réseau électrique seront efficaces dans le cadre de cette expertise. Pour le moment, deux grandes catégories d’analyseur de réseau se distinguent : les portatifs et les enregistreurs. Les analyseurs portatifs sont généralement pourvus de logiciel et d’écran couleur affichant les relevés sous forme de graphique. Quant aux modèles enregistreurs, ils facilitent les études énergétiques et assurent l’enregistrement de la qualité du réseau d’électricité. Ces derniers sont plus efficaces dans toute opération de contrôle et d’analyse sur une période plus longue. Bien sûr, quelques d’appareils complètent les deux variétés récemment citées. Vous trouverez parmi eux les enregistreurs de qualité d’énergie triphasée, les enregistreurs de puissance électrique et les analyseurs de puissance. À ne pas oublier non plus l’existence des EnergiMètres de précision, très pratiques dans la gestion des formes d’ondes complexes.

Comment choisir le meilleur outil ?

Le choix d’un analyseur d’énergie électrique par l’entrepreneur électricien doit être fonction de l’application à laquelle se destinera l’appareil. Néanmoins, il lui incombe de montrer de l’intérêt pour au moins sur huit points avant l’achat. Le premier critère à considérer réside dans les fonctions analysées : mesure de tension/courant, mesure de puissance et d’énergie… Les autres fonctionnalités de l’appareil se déclinent notamment dans le calcul du facteur K, du taux de distorsion harmonique, etc. Sans nul doute, un analyseur pourvu de capacité de calcul de la mesure du papillotement ou Flicker conviendra parfaitement. Les autres paramètres à surveiller sont : la nature du réseau (installation monophasée ou triphasée), le nombre d’entrées, le niveau de sécurité… Cette question de sécurité étant cruciale, autant jeter un coup d’œil sur les normes appliquées à l’appareil. N’oubliez pas non plus de vérifier la capacité de mémoire du dispositif, en méga ou gigaoctets. Le nombre d’enregistrements pouvant être supportés par l’appareil en dépendra, effectivement.

Guide pratique pour utiliser la résine époxy sur du bois
Pourquoi opter pour les bâtiments démontables ?